Skip to main content

Accueil  Projet   Rôle des communes   Territoire   Travaux   Le réseau   Pourquoi des réseaux ?   Lectures et Revue de presse   L'établissement public Débitex   Liens & infos pratiques   Connexion de membre   
Lecture et revue de presse 2012
Lectures et revue de presse 2011
Lectures et Revue de presse 2010
Lectures et Revue de presse 2009
Lectures et Revue de presse 2008
Lectures et Revue de presse 2007
 

Lectures et revue de presse 2011

 
 

2011

 
  •  L'organe des régulateurs européens des communications électroniques

Peu de gens connaissent l'ORECE qui joue pourtant un rôle important dans la régulation des communications électroniques en Europe. Pour tout savoir, commencez par consulter la page spécialisée du portail de l'Union européenne, mais attention! Ne vous laissez pas happer par les liens très riches du site européen concernant mille autres domaines....

Source : Europa

 

  • Les inégalités d'équipement tendent à diminuer mais 75% des français sont favorables à un "tarif social" pour internet

Le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie publie son rapport 2011 sur la diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française. Cette très intéressante étude porte sur la téléphonie fixer et mobile, l'ordinateur et internet , la télévision et se conclut sur "le fossé numérique" qui mesure les différences d'équipement et d'usage. On y apprend que désormais trois personnesur quatre disposent d'un ordinateur à domicile et que les français restent en grande majorité favorables à un "tarif social" pour internet. A lire sans modération:)

Source: Crédoc

 

  • France Telecom - Orange publie la carte de ses engagements de déploiement

L'opérateur publie la cart des communes où il sera présent soit en déployant son propre réseau, soit en mutualisant le réseau d'un autre opérateur au travers du cofinancement.
En zone très dense, orange sera présent en déployant son réseau jusqu'au plus proche des logements, et déploiera ou cofinancera la partie terminale des lignes FTTH .
En dehors des zones très denses, les projets de déploiement d'Orange s'inscrivent dans la continuité des intentions d'investissement communiquées en janvier 2011 dans le cadre du programme THD du gouvernement et résultent également de la mise en cohérence opérée dans le cadre de l'accord avec SFR.
Là où Orange sera cofinanceur, il utilisera le réseau déployé par l'autre opérateur et sera présent avec son offre commerciale "la fibre".

Les communes couvertes seront desservies en 5 ans à compter de l'initialisation des déploiements.Source: www.Orange.com

  • L’Etat doit-il donner sa bénédiction à un partage du territoire entre deux acteurs privés ?

Monsieur Yves Rome,  président de l'association des villes et collectivités pour les télécommunications et l'audiovisuel, réagit à la position prise par le ministre de l'industrie après à l'annonce de l'accord passé entre France-Telecom et Orange. L’AVICCA réaffirme le droit des collectivités d’établir des réseaux d’initiative publique sur tout territoire, et d’organiser des péréquations entre zones rentables et non rentables pour diminuer les besoins d’argent public.

Source : www.avicca.org

  • L'accord entre France Telecom - Orange et SFR: une avancée décisive pour l'ARCEP

L'Arcep se félicite de la signature de l'accord passé entre les deux opérateurs qu'elle qualifie d'une "avancée décisive". Elle conclut son communiqué en estimant (...) que le cadre de déploiement de la fibre optique qu'elle a édicté, conformément à la loi, est adapté et efficace.

Source : www.arcep.fr

  • Accord entre France Telecom - Orange et SFR

Les deux principaux opérateurs nationaux ont annoncé un accord pour le déploiement de la fibre optique dans les vilels moyennement denses en France. Aux termes de cet accord, "sur les 11 millions de logements qui seront couverts par France Télécom-Orange et SFR en dehors des zones très denses, 9,8 millions correspondent à des agglomérations pour lesquelles les projets de déploiement des deux opérateurs se recoupaient. Au terme de cet accord, sur ces 9,8 millions de logements, SFR en réalisera 2,3 millions et France Télécom-Orange 7,5 millions".
L'établissement public va prochainement rencontrer la société délégataire Débitex-Télécom pour examiner les éventuels impacts de cet accord sur le projet Débitex.

Source: www.orange.com

Source: www.sfr.com

  • Les agglomérations inquiètes

Un communiqué commun de l'association des communautés urbaines et de l'association des maires de grandes villes de France formule de nombreuses demandes: connaissance des déploiements, association à l'élaboration des schémas directeurs territoriaux d'aménagement numérique, droit de pouvoir faire de la péréquation entre zones rentables et zones qui ne le sont pas...

Source: Association des maires de grandes villes de France 

  • Eduquer au XXIe siècle: réflexions de Michel Serres

" (...) Face à ces mutations, sans doute convient-il d'inventer d'inimaginables nouveautés, hors les cadres désuets qui formatent encore nos conduites, nos médias, nos projets adaptés à la société du spectacle. Je vois nos institutions luire d'un éclat semblable à celui des constellations dont les astronomes nous apprirent qu'elles étaient mortes depuis longtemps déjà."

Source: Le Monde

  • Le virtuel: thème de la séance solennelle de rentrée des cinq Académies 2011

Le 25 octobre 1795, en créant l’Institut de France, la jeune République lui confie comme mission que ce que tous les hommes savent y soit enseigné dans sa plus haute perfection (Constitution de l’An III).Depuis, tous les ans, la "Séance solennelle de rentrée des cinq académies" est l’occasion pour l’Institut de France de réaffirmer les valeurs qui sont les siennes et le rôle qui lui est imparti dans le perfectionnement et la diffusion des savoirs.
Sous la Coupole, à la date anniversaire de la création de l'Institut de France, les cinq Académies se réunissent autour d’un thème choisi collégialement : cette année "Le virtuel" .

  • Les jeux 3D en ligne: la qualité du cinéma 3D dans 7 ans ?

Chacun a pu constater la relative pauvreté des graphismes utilisés dans les jeux 3D en ligne sur les ordinateurs personnels, même si elle a considérablement progressé au cours des dernières années. La communication non verbale des personnages et les expressions de leurs visages en particulier sont particulièrement pauvres et produisent cet effet de platitude si caractéristique des avatars dans les jeux numériques.

C'est que la numérisation de ces informations nécessite énormément de ressources explique Philip Rosedale. Invité à donner une conférence à l'université "Singularity University", sur le campus de la NASA,  le co-fondateur du jeu en ligne "Second Life" a comparé les techniques du graphisme numérique sur ordinateur personnel à celles utilisées par le cinéma 3D avec simulation virtuelle. Selon lui, le délai pour que la qualité du cinéma d'Hollywood soit disponible sur les ordinateurs personnels en réseaux sera d'environ 7 ans. Rendez-vous en 2019, lorsque les trés hauts débits seront généralisés....

Source: Singularity University Youtube (en anglais)

  • Aides d'État: la Commission Européenne autorise le régime d'aides français concernant les réseaux à très hauts débits

La Commission européenne a approuvé, en vertu des règles de l’Union Européenne relatives aux aides d'État, une aide de quelque 750 millions € en faveur du déploiement des réseaux à très haut débit en France.

 

La Commission Européenne a fixé des objectifs ambitieux en matière de développement du haut débit, de façon à garantir qu'en 2020 au plus tard,

          -  tous les Européens accéderont à des vitesses de connexion à l'internet de plus de 30 Mbps

          -  50 % au moins des ménages européens s'abonneront à des connexions internet de plus de 100 Mbps.

 

Ces objectifs ne pourront être atteints que si les investissements privés sont complétés par des financements publics européens et nationaux, dans le but d'étendre les réseaux à haut débit de la génération actuelle et les réseaux à très haut débit pour couvrir les zones où les opérateurs économiques n’investiront sans doute pas aux conditions du marché dans un avenir proche. Des services à haut débit adéquats et abordables peuvent représenter un important avantage économique et social pour les personnes qui vivent et travaillent dans ces régions. Un soutien public est aussi souvent nécessaire pour assurer une couverture universelle par les infrastructures à haut débit, de façon à éviter une fracture numérique entre les zones urbaines et les zones rurales ou reculées.

Les lignes directrices de la Commission de septembre 2009 relatives au haut débit (voir sur le site de la Commission les références IP/09/1332,MEMO/09/396 et MEMO/10/31) exposent précisément les critères utilisés par la Commission aux fins de l'appréciation des mesures d'aide nationales dans ce domaine.

 

 

Source: Commission européenne (IP/11/1211)

 

 

  • Tarif social pour internet
  • Le ministre chargé de l’économie numérique et le secrétaire d’Etat chargé de la consommation ont présenté aux opérateurs le cahier des charges que devra respecter une offre pour être labellisée « Offre sociale de l’Internet » :

             -  inclure un accès illimité à Internet et à la téléphonie fixe pour moins de 23 euros TTC ;

             -  être disponible pour les allocataires du revenu de solidarité active (RSA) socle ;

             -  être sans engagement de durée, sans caution ni frais d’activation (hors frais éventuels dus à la construction d’une nouvelle ligne téléphonique).

    Le ministre et le secrétaire d'état se sont félicité de l'engagement d'Orange à proposer une offre sociale de l’internet dans les six mois.

     

    Source : finances.gouv.fr

     

  • Les collectivités s'associent 
  • La « fronde » des collectivités est encore montée d’un cran en fin de semaine dernière. Le Sénat a en effet saisi l’Autorité de la Concurrence sur les possibilités d’intervention subventionnée des collectivités territoriales dans le cadre du programme national très haut débit. Une action qui rejoint celle des co-signataires du mémorandum présenté à Aurillac le 31 août dernier.

    Le Sénat a saisi l'autorité de la concurrence suite au rapport adopté à l'unanimité par la Commission de l'économie soulignant "les limites excessives imposées, au nom d'une interprétation extrêmement stricte des règles de la concurrence, à l'intervention des collectivités territoriales dans le cadre du programme national trés haut débit". Il recommande, en conséquence, de faire réaliser une expertise juridique sur le sujet.

    Source: www.senat.fr

    L'achat en ligne continue de progresser . En un an, le nombre de cyberacheteurs a augmenté de 15 %, soit 4,1 millions de nouveaux adeptes. Aujourd'hui ce sont donc plus de 30 millions d'internautes qui achètent en ligne - plus des trois quart - et plus d'1 personne résidant en France sur 2.
    Source:
    www.mediametrie.fr
    L'observatoire des marchés des communications électroniques du deuxième trimestre 2011 vient d'être publié par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes.
    Au 30 juin 2011, le nombre d'abonnements internet à haut et très haut débit sur réseauxfixes atteint 22,0 millions. Sur un an, l’accroissement net s’élève à 1,5 million (+8%). Le nombre de ventes brutes réalisées par les fournisseurs d’accès à internet au cours du deuxième trimestre 2011 est de 975 000.
    La commercialistaion du trés haut débit sur fibre de bout en bout reste limitée: à la même date, le nombre d'abonnements est de 0,155 millions.
    Source: www.Arcep.fr 
     

    Imaginez une autoroute qui change dynamiquement le nombre de voies en fonction des conditions de circulation observées (...); elle s'adapterait de manière flexible en fonction des circonstances extérieures afin d'absorber le trafic et d'assurer la sécurité des usagers (...). Remplacez maintenant l'autoroute par un réseau de télécommunication et les voitures par des terminaux mobiles et vous avez ce que l'on appelle un réseau radio flexible.

    Dans le domaine sans fils, l'accroissement des débits pour satisfaire les utilisateurs fut toujours limité par les deux degrés de liberté usuels des télécommunications, à savoir l'énergie et la bande passante. Récemment, une troisième ressource est apparue : l'intelligence (...).

     

    Alcatel-Lucent et l'Ecole supérieure d'électricité mènent des travaux de recherche sur la mise au point, d’ici 2017, d'une architecture de réseaux mobiles flexibles basée sur des cellules de petite taille, permettant à l’utilisateur de recevoir le signal venant de plusieurs antennes distribuées sur la même fréquence et d’augmenter ainsi le débit de la connexion. C’est une des grandes évolutions possibles des réseaux mobiles qui vient s’ajouter, par exemple, à la technologie d’agrégation de porteuses qui permet de combiner plusieurs fréquences et d’augmenter également le débit. Toutes ces technologies, très prometteuses pour les industriels et les utilisateurs, présupposent que les stations de base soient interconnectées par des réseaux à très haut débit, idéalement en fibre optique.

         Source: www.Supelec.fr

                     Source : legifrance.gouv.fr
     
                    Source: réseaux-telecom
     
     
                   Source : J'ai la fibre
     
                     Source: dslvalley.com
     
                    Source : fibre-optique-france.com
     
                   Source : Médiamétrie
     
    • Guichet de soutien aux projets des collectivités

                     Source: La gazette des communes

                      Dans le cadre du programme national "trés haut débit"

     

                     Source : Arcep

     

                    Source : Le Monde - 14 janvier 2011

                     Un article et deux liens pour mesurer les enjeux de cette évolution institutionnelle.
     

                    Source : reseaux-telecoms.net - 6 janvier 2011
                    Une brève pour annoncer le lancement de la première démarche locale 100% FTTH.
     

                      Source: CREDOC

     

       
      ValorConseil